Pour un billet de 50 euros

Madame Marchal était une jeune femme dynamique, qui croquait la vie à pleines dents. Avec son fils, Théo, elle vivait dans un appartement situé dans un quartier calme et verdoyant de la ville. Hélène Marchal s’était lancée dans le métier de traiteur, et travaillait avec sa collaboratrice, une excellente cuisinière prénommée Sabine.
Un lundi matin, le collège appela Hélène Marchal. Quelques jours auparavant, Théo avait demandé à une camarade de classe ce qu’elle accepterait de faire pour un billet de 50 euros.
– C’était stupide ! Mais où avais-tu la tête ? demanda Hélène…

 

Firouzeh Farzaneh – Ephrème

Posted in Non classé and tagged , , , , , , , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *