Le magnifique Dictateur

Extrait

[…] On frappe à la porte. Un valet entre et annonce le déjeuner. Aussitôt, d’autres serviteurs apportent et installent la table pour le repas.
LE DICTATEUR : Venez. Il est l’heure de manger.
PÉPÈTE : Au menu du jour, dinosaure.
L’OPPOSANT : Mais un dinosaure, cela n’existe pas.
LE DICTATEUR : Qui a dit cela ?
L’OPPOSANT : Bah ! Tout le monde le sait. D’ailleurs, personne n’en a jamais vu.
LE DICTATEUR : Puisque personne n’en a jamais vu, comment peut-on être sûr qu’il n’en existe pas ? En tout cas, si vous souhaitez rester à jeun, c’est votre problème. Mettez une assiette pour moi.
Sans tarder, l’Opposant, déterminé, s’empare d’une serviette et l’attache autour de son cou. Il se met à la place du Dictateur et demande une autre assiette. Puis il invite le Dictateur à s’asseoir.
L’OPPOSANT : Asseyez-vous, et dégustons ce dinosaure…

Chaque soir, Je sors, debout sur ma tombe,
Je tarde jusqu’au matin,
Je vois ces hommes en marche,
Je les aperçois à l’horizon,
Inlassablement,
Obstinés et fous,
Ils arrivent de partout, sans distinction de race, de sexe ni de croyance,
Ils n’ont peur de rien.
Pourtant, j’ai parsemé sur leur chemin des cailloux différents :
leurs races, leurs croyances, séparant les femmes et les hommes,
et toujours, en exaltant leur appartenance, mais ils sont là,
Obstinés et fous, ils n’ont peur de rien,
Ce sont les gardiens du monde,
Ils affrontent le gardien de la nuit, moi.
Je les croise tous les matins,
Ce sont les gardiens du jour,
Ils veillent sur le monde,
Ils sont là,
Obstinés et fous,
Ils n’ont peur de rien,
Épuisé, je regagne ma demeure[… ]

 

Firouzeh Ephreme

 

 

Posted in Théâtre and tagged , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *